Expertises et ventes aux enchères d’œuvres d’art

enchères d'œuvres d'art

Publié le : 19 septembre 20184 mins de lecture

Vous pensez posséder des œuvres ou objets d’art qui ont de la valeur mais ne savez pas comment en tirer un bénéfice ? C’est pourtant assez simple, le marché de l’art étant un marché extrêmement actif, il existe de nombreuses opportunités de faire le bonheur de collectionneurs, en proposant à la vente certaines de vos pièces. Mais, pour cela, encore faut-il suivre quelques étapes essentielles.

Comprendre le marché de l’art

Il existe plusieurs moyens de valoriser un objet de collection ou de valeur que vous possédez. Il est tout à fait possible de le céder à un musée ou encore de le proposer vous-même au public. Vous pouvez, également, le vendre à un particulier, sans intermédiaire, mais le risque est grand ne pas en tirer tous les bénéfices souhaités. La meilleure alternative reste, donc, les enchères, à condition d’être déjà acteur sur le marché. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de vous faire accompagner par un professionnel du marché de l’art. Des banques privées spécialisées, des indépendants de la gestion du patrimoine ou, mieux encore, des grandes maisons de ventes aux enchères d’objets d’art, peuvent vous apporter leur expertise dans le domaine. Osenat est l’une des principales. À l’initiative de nombreuses ventes aux enchères chaque année, elle propose son expertise afin de tirer le maximum de valeur de votre bien, que ce soit une voiture de collection, un tableau de maître, du mobilier d’art ou encore des bijoux de grande valeur. Pour en savoir plus rendez-vous sur http://www.osenat.com

À parcourir aussi : Expert en commercialisation et en diffusion d'œuvres d'art

Vendre une œuvre d’art étape 1 – l’expertise et l’estimation

La première étape pour vendre un bien est de connaître sa valeur. Pour cela, vous devez le faire expertiser. Ce processus peut se dérouler de différentes manières. Si vous possédez un objet réalisé par un artiste de renom, il faut, avant tout, le faire authentifier, en faisant appel à un expert de cet artiste ou de son époque. Parmi les autres critères de valeur, on peut également citer :

  • l’entretien et la conservation générale de l’œuvre
  • son parcours jusqu’ici (appartenance à une collection illustre, à une personnalité historique
  • la rareté de la pièce en question

Enfin, un dernier critère à prendre en compte, et peut-être le plus difficile à estimer, c’est sa popularité sur le marché des œuvres d’art à un moment donné.

À consulter aussi : Comment réaliser une estimation juste de vos objets ?

Vendre une œuvre d’art étape 2 – la vente aux enchères

Une fois votre bien expertisé, il est temps de le soumettre à la vente. L’intérêt de ce type de transaction réside dans sa transparence, son instantanéité et sa sécurité. La vente peut se dérouler en salle ou en ligne. Ce dernier recours permettant de toucher plus de potentiels acheteurs et donc de faire monter le prix plus haut. Bien sûr, rien ne garantit que votre bien trouvera preneur. En effet, après un mois d’enchères, 10 à 30 % des lots ne trouvent pas preneur. Mais d’un autre côté, si vous parvenez à vendre par ce biais, vous êtes certain de toucher un montant au moins égal au prix de réserve (c’est-à-dire égal à l’estimation basse de l’objet soumis à la vente). Vous connaissez maintenant les règles à suivre pour bien vendre vos objets de valeur, alors, allez faire un tour dans le grenier de vos grands-parent pour, pourquoi pas, dénicher une œuvre d’art.

Plan du site